L'e-commerce toujours en hausse au premier trimestre 2007

Publié le par Grégory Bellemont

673-551024.pngLes premiers chiffres de la Fevad (Fédération des entreprises de ventes à distance) pour 2007 ont été publiés. L'e-commerce continue sa progression avec une hausse de 40% de son chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2007 par rapport à la même période en 2006.
Selon Médiamétrie, le nombre de client a progressé lui aussi, avec une augmentation de 19% et près de 18 millions de cyberacheteurs.
D'après la Fevad, si l'on tient compte des 4 millons d'euros de chiffre d'affaires réalisés au premier trimestre de cette année, "
on peut estimer que l'e-commerce devrait atteindre 16,8 milliards d'euros en 2007".
"Après le boum de la fin d'année 2006,  nous constatons avec satisfaction que l'e-commerce poursuit sur sa lancée avec 300.000 visiteurs supplémentaires en ce début d'année", confirme Marc Lolivier, le délégué général de la Fevad. "De plus en plus de personnes aux profils différents ont confiance dans ce système, ce qui montre le potentiel encore important de développement des sites."
La croissance de l'e-commerce est alimentée par le nombre croissant d'e-commerces français. Ainsi, on compte actuellement près de 22.000 sites de ventes en ligne alors qu'on en comptait 17.500 l'année passée.
Le secteur qui enregistre la plus forte hausse est le secteur de l'high-tech, avec une croissance de 25%. Cette tendance s'affiche également lorsque l'on observe le top 10 des e-commerces les plus visités en France dans lequel figurent
fnac.com, cdiscount.com, rue du commerce et Pixmania.
Autre indicateur souligné par la Fevad : les ventes BtoB (Business-to-Business, d'entreprise à entreprise) devraient réaliser en 2007 près de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires.
Enfin, la Fevad estime le panier moyen du cyberacheteur à 91 au premier trimestre 2007 alors qu'il était de 87 euros à la même période en 2006.

Il est à noter que
l'étude de la Fevad est réalisée auprès de 32 sites commerçants participants à son indice iCE et les informations communiquées par les principales plates-formes de paiement utilisées par plus de 22.000 sites.

Publié dans Statistiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carine Gouriadec 27/04/2007 10:02

Merci pour ces nouvelles fraîches... Vrai que cette manière de consommer s'inscrit désormais dans nos habitudes... sûrement parce que sur le net, les bonnes affaires se bousculent, non ?

Grégory Bellemont 27/04/2007 17:11

En effet, les bonnes affaires sont nombreuses mais d'autres avantages incontestables de l'e-commerce sont de pouvoir acheter tout en restant chez soi aussi bien dans son propre pays ou à l'autre bout de la Terre ainsi que de pouvoir comparer immédiatement les prix.