Les annonceurs se tournent vers des formats publicitaires "divertissants"

Publié le

image-publicite.jpgSelon un rapport de l'EIAA (European Interactive Advertising Association) et l'OPA Europe (Online Publishers Association), paru le 15 mai, les annonceurs se tournent désormais davantage vers des fomrats de banières plus "divertissants". Ainsi, l'utilisation de bannières plus larges a augmenté au cours du seconde semestre 2006.
Les différents formats de bannière analysés par l'EIAA sont les suivants :

- Bannière classique 468 x 60,
- Skyscraper 120 x 600,
- Skyscraper large 160 x 600,
- Rectangle 180 x 150,
- Rectangle moyen (MPU) 300 x 250,
- Bannière large 728 x 90
Ces formats représentent 85% des affichages publicitaires dans les réseaux membres de l'EIAA et de l'OPA.

Il résulte de cette enquête que la popularité des bannières traditionnelles a chuté à 13% pour la période de juillet à décembre 2006 alors qu'elle était de 21% lors du semestre précédent.
La bannière large, quant à elle, représente désormais 35% des affichages alors qu'elle s'élevait à 28% de janvier à juin 2006.
Le rectange moyen également augmente sa présence puisqu'il représentait au second semestre 1/3 des affichages contre 27% précédemment.

Il relève également de cette étude un variation du type d'affichage suivant les régions :


Part des formats publicitaires sur les réseaux des membres de l'EIAA :
juillet - décembre 2006
 
Europe
Royaume-Uni
France
Allemagne
Italie
Espagne
Pays-Bas
Bannière traditionnelle
13 %
17 %
17 %
10 %
8 %
9 %
21 %
Skyscraper
5 %
4 %
5 %
8 %
4 %
3 %
12 %
Skyscraper large
11 %
12 %
10 %
5 %
2 %
15 %
20 %
Rectangle
3 %
2 %
2 %
4 %
1 %
4 %
4 %
Rectangle moyen
33 %
29 %
38 %
39 %
46 %
27 %
15 %
Bannière large
35 %
35 %
28 %
34 %
39 %
42 %
28 %
Michael Kleindl, président de l'EIAA, explique : « Les consommateurs passent de plus en plus de temps en ligne chaque jour qu'ils consacrent aux loisirs plutôt qu'à des tâches spécifiques. Les annonceurs se tournent donc vers des formats leur permettant de faire passer des messages qui attirent l'attention des consommateurs de loisirs, les mobilisent et les inspirent. Par conséquent, la popularité des publicités multimédia augmente. Favorisant l'interactivité avec le consommateur, elles permettent d'établir une communication bidirectionnelle avec les clients et d'améliorer les taux de réponse. »
Part des formats publicitaires sur les réseaux des membres de l'OPA Europe :
juillet - décembre 2006 (moyenne européenne)
 
Europe
Bannière traditionnelle
2 %
Skyscraper
7 %
Skyscraper large
4 %
Rectangle
1 %
Rectangle moyen
32 %
Bannière large
54 %
 
Koro Castellano, président de l'OPA Europe, ajoute : « Les résultats de cette étude montrent certaines différences entre les portails et les sites d'actualités et d'informations de nos membres. Toutefois, ils évoluent tous vers des publicités en ligne plus créatives et plus attractives. L'avenir est prometteur pour les annonceurs en ligne. »
Le rapport de l'EIAA sur les formats publicitaires en Europe est basé sur plus de 300 milliards de tirages d'annonces en ligne livrés sur les réseaux des membres de l'EIAA et de l'OPA Europe entre juillet et décembre 2006.
 

(Source : EIAA)www.eiaa.net

Publié dans Statistiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article