Bien gérer son nom de domaine

Publié le par Grégory Bellemont

domaine.gifLe nom de domaine d'un e-commerce est un élément à ne pas négliger. Il ne suffit pas de réserver un nom de domaine équivalent au nom de votre commerce. Il existe en effet des risques qu'il faut pouvoir éviter.
Tout d'abord, quels sont les risques encourrus ?
Le risque majeur relatif au nom de domaine est la perte de visibilité due à du cybersquatting. Le cybersquatting est une technique simple consistant au dépôt par des tiers de noms de domaine ressemblant au vôtre, à une lettre près, par exemple.
"Une faute de frappe suffit pour expédier par mail des informations sensibles au dépositaire malveillant d'un nom de domaine cybersquatté", explique Thomas Fourdin, consultant en gestion de noms de domaine.

Se parer contre le cybersquatting est donc intéressant même s'il n'est pas indispensable. Toutefois, pour certains secteurs, il est nécessaire de se protéger de ce genre de fraude. Ainsi, par exemple, Louis Vuitton dépose de nombreuses variantes de noms de domaine afin d'éviter que d'éventuels fraudeurs en profitent pour vendre des produits contrefaits. Autre exemple que j'ai trouvé particulièrement bien imaginé concerne Apple. Si vous oubliez un "p" et que vous tapez donc www.aple.com, vous obtenez une page avec des Adsense renvoyant directement au site de la célèbre pomme.

Un autre point concernant le nom de domaine et sur lequel il faut se pencher avant de le réserver, consiste en la localisation de votre marché. En effet, il faudra prendre en compte les pays où vous souhaitez vendre. Divers types d'extensions existent :
  • Le .com qui est par définition l'extension d'un site commercial et qui ne se rattache pas à un pays particulier
  • Le .eu, extension qui a récemment été mise en place et qui peut être intéressant si vous souhaitez vendre dans plusieurs pays européens
  • Les extensions relatives à chaque pays .be, .fr, .lu,... qui sont à privilégier si vous ne souhaitez vendre que dans un seul pays
Toutefois, diverses stratégies peuvent être envisagées. Soit vous ne réservez qu'un seul extension, qui sera le nom de domaine de votre site, soit vous réservez plusieurs extensions afin d'empêcher le cybersquatting ou un concurrent de vous voler votre visibilité. Une autre solution consiste également à réaliser divers sites suivant les pays et leur donner ainsi une extension différente pour chaque pays. Dans ce cas, il est aussi intéressant de réaliser un site générique sur l'adresse .com qui permet à l'internaute de se diriger vers le site dans son pays.
Lors de l'étude relative à l'achat de noms de domaines, pensez également à voir dans le futur ! Si vous souhaitez débuter au niveau national mais que vous pensez vous développer à l'international, investissez immédiatement dans toutes les extensions envisagées. En effet, si vous attendez, le nom de domaine aura peut-être déjà été réservé. Et même s'il est parfois possible de racheter un nom de domaine à son propriétaire, cela peut coûter davantage.

Publié dans Analyse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article