Un quart des visiteurs d'une boutique en ligne proviennent d'un moteur de recherche

Publié le par Grégory Bellemont

moteurs-de-recherche.gifSuite à mon article d'hier concernant les manières d'amener des visiteurs sur votre commerce électronique, j'ai pu trouver les résultats d'une récente étude réalisée par le cabinet Hitwise relayée par TechWeb.
Selon cette étude, plus les sites commerçants fournissent d'informations sur la Toile, concernant leur produits, plus ils ont de chances de voir des internautes acheter et retourner y faire leurs achats.
Le nombre de visiteurs d'e-commerce issus des moteurs de recherche s'élève à 25% du total des visiteurs.
Entre mai 2007 et mai 2006, les portails e-commerce ont vu le nombre de visiteurs provenant des moteurs de recherche augmenter de 0,7%. C'est bien entendu Google qui est en tête des moteurs de recherche ayant permis aux cyberconsommateurs d'arriver sur les e-commerces. Le géant de l'Internet compte en effet 15,6% de son trafic vers des commerces électroniques, soit 8,7% de plus que l'année dernière.
23,7% des recherches ayant mené à ces boutiques en ligne sont constituées d'un seul mot ou d'une URL.
Autre phénomène à la mode, les réseaux communautaires dont MySpace, renvoient également des visiteurs. Cependant, ils ne représentent que 3,6% de l'ensemble des internautes radirigés.

Il ressort également de cet étude que l'aspect description du produit est très importante pour le cyberconsommateur et 91% des acheteurs interrogés estiment qu'il est très important de pouvoir consulter une fiche détaillée du produit.
De plus, 37 % des individus ayant acheté en ligne l'année dernière ont indiqué qu'ils pouvaient visiter un site concurrent pour trouver l'information désirée et 82 % ont déclaré qu'ils retourneraient sur le site Web ayant l'information produit la plus complète tandis que 55 % vont directement sur le site du constructeur pour l'obtenir.
Ces résultats sont basés sur réponses de 333 individus ayant acheté en ligne en 2006.

Publié dans Statistiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article