Alapage condamné pour concurrence déloyale

Publié le par Grégory Bellemont

Suite à mon article du 16 avril concernant les accusations du Syndicat de la librairie française, de vendre les livres sans faire payer la livraison, la Cour d'appel de Paris a condamné Alapage.
La Cour d'appel a en effet rendu son verdict le 23 mai dernier en faveur du Syndicat et condamne Alapage à verser 50.000 euros de dommages et intérêts pour concurrence déloyale. Les juges confirment ainsi que la gratuité des frais de port des livres est contraire à la loi Lang sur le prix du livre puisqu'elle constitue dès lors une "vente à prime".
Cette décision va sans doute remettre en cause les techniques des autres librairies en ligne telles qu'Amazon ou la Fnac qui proposent également des frais de port gratuits.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

becker 20/05/2010 11:56


Je voie que c'est toujours le client qui est le dindon de la farce!!! et que ces soi disant (commerçants ne font plus assez de bénéfice alors qu'ils s'en mettent plein les poches !(alors à qui
profites cette plainte je vous le demande?????