Auto-IES et Cdiscount signent un accord

Publié le par Grégory Bellemont

logo-cdiscount-auto.gifAuto-IES, leader du e-commerce de véhicules neufs, et Cdiscount, leader du commerce électronique dans l’hexagone ont signé un accord sans précédent. Depuis le 25 juillet, le site de Cdiscount propose l’ensemble du catalogue d’Auto-IES. En contrepartie, Cdiscount a ouvert sur son site un linéaire automobile dont le back office est entièrement pris en charge par Auto-IES. L’internaute peut ainsi voit le logo ci-contre sur la page d’acceuil.

Pour sa part, Auto-IES a mis en place une nouvelle équipe s’occupant exclusivement des ventes réalisées sur la plateforme e-commerce du Cdiscount : une gestion totalement personnalisée a, en effet, été mise sur pied (courriels des commerciaux, numéros de téléphone et documents commerciaux au nom de Cdiscount Auto).

De cette manière, Auto-IES élargit son canal de distribution tandis que Cdiscount s’ouvre à la vente de véhicules avec un catalogue présentant environ 6000 véhicules neufs de 27 marques différentes.

L’avantage pour l’internaute est de ne pas devoir passer de temps à négocier avec un commercial afin d’obtenir une réduction qui restera quoi qu’il advienne plus faible que sur le site de la marque. Grâce au concept de ventes en ligne de voitures neuves développé par Auto-IES, Cdiscount est capable de proposer des véhicules vraiment neufs avec une remise qui peut aller jusqu’à 35% par rapport au prix catalogue des constructeurs.
Le choix du véhicule est réalisé par l’internaute à l’aide d’un moteur de recherche multicritères. En quelques secondes, il obtient un devis gratuit pour le modèle et les options choisis. Après avoir versé un acompte, l’internaute règle le solde à la livraison. Le véhicule est livré directement chez l’un des 250 concessionnaires distributeurs qui ont noué des accords avec Auto-IES ou dans l’un des 8 centres livreurs certifiés ISO 9001 couvrant toutes les zones géographiques de France.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article