Microsoft va offrir du cash aux utilisateurs de Live Search

Publié le par Grégory Bellemont

Comment attirer les internautes sur un moteur de recherche ? En leur offrant de l'argent !
C'est la technique imaginée par Microsoft afin d'attirer les internautes à utiliser Live Search. Le géant de l'informatique propose en effet des remises aux utilisateurs de Live Search pour leurs achats en ligne.
Via le site
Live Search Cahsback, les internautes peuvent en effet bénéficier de réductions de l'ordre de 2% à 35%.
A partir de 5 dollars accumulés sur leur compte les utilisateurs peuvent percevoir leur argent.
Pour bénéficier de cette offre, l'utilisateur doit tout d'abord posséder un compte Windows Live. Il peut ensuite réaliser ses recherches via le moteur Live Search Cashback qui fonctionne comme un comparateur de prix. Un fois son achat effectué, l'acheteur se voit alors crédité d'une récompense en argent comptant. Il s'agit en fait de la réduction en pourcentage sur l'achat réalisé.
Lorsque 5 dollars ont été accumulés sur son compte, le cyberacheteur peut alors demander son argent par chèque, par virement bancaire ou via Paypal.
Ce système est toutefois actuellement limité aux Etats-Unis.
Microsoft promet, par ailleurs, aux annonceurs qui acceptent de participer à l'initiative un retour sur investissement plus intéressant que ses concurrents : ils ne seront facturés pour leurs annonces que lorsque l'internaute aura effectivement réalisé son achat. Et non pas simplement s'il clique sur le lien ou la publicité proposé, comme c'est le cas pour le système de Google ou de certains comparateurs de prix.
L'objectif de Microsoft est clair : rattraper son retard sur Google et Yahoo qui le devance largement en terme d'audience sur leurs moteurs de recherche.
Par ailleurs, cette annonce intervient au moment où Microsoft essaye de renouer le dialogue avec Yahoo après la tentative infructueuse d'OPA. Microsoft voudrait en effet racheter l'activité de recherche de Yahoo.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article