L'Acsel change de nom et se repositionne par rapport à la Fevad

Publié le par Grégory Bellemont

Début de semaine, et à la suite d'une année de réflexions de son comité stratégique, l'Acsel a été rebaptisée l'Association de l'économie numérique. Le positionnement de l'association a lui aussi été revu, comme le souligne son nouveau président, Pierre Kosciusko-Morizet (PDG de PriceMinister) puisqu'il vise à  regrouper tous les métiers de l'e-commerce et non les seuls sites marchands.
"Il y avait une rivalité historique entre l'Acsel et la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), mais elle est absurde : nous voulons tous développer l'e-commerce, explique-t-il. La Fevad est un syndicat de e-commerçants, avec un rôle de lobby. Nous nous positionnons de façon plus transversale et sommes ouverts à tous."
Dans cette même philosophie, le baromètre de l'e-commerce a également été modifié et devient le baromètre de l'économie numérique, proposant ainsi des indicateurs plus larges.
Pierre Kosciusko-Morizet ajoute également : "A l'avenir, il y aura de moins en moins de choses faites en double avec la Fevad". L'Acsel souhaite également la création d'un comité e suivi afin de coordonner les actions des différentes associations du secteur. 
Le président de l'Acsel a d'autre part présenté un programme ambitieux sur les cinq points clés de l'économie numérique : l’e-marketing, l’e-business et les TPE-PME, l’identité numérique, les réseaux et services, les services financiers. Chacun de ses points sera examiné par une commission.
La commission e-marketing réfléchira aux enjeux du web et au relationnel des marques. La commission e-business s'intéressera aux TPE et PME, au BtoB (places de marché et dématérialisation des échanges) ainsi qu'à la logistique et à la distribution. La commission identités travaillera sur la gestion des identités numériques. La commission réseaux et services se penchera sur l'évolution du service clients en ligne et sur le nomadisme numérique. La commission services financiers s'intéressera au courage et au paiement. Enfin, des groupes de travail supplémentaires chercheront pour leur part à aider les entreprises françaises à s'exporter en Europe.
D'autres initiatives ont également été présentées pour le calendrier 2009, telles que la création d'un livre blanc sur le commerce numérique. L'association va de plus créer les "Acsel numériques", prix distinguant les responsables de l'univers de l'e-commerce auteurs d'une action ou d'une innovation significative. "Ces prix seront axés sur les hommes et les femmes beaucoup plus que sur les sociétés", précise Pierre Kosciusko-Morizet.
Enfin, l'association poursuit ses missions d'études. La prochaine aura pour objet la publicité et les médias sur la côte est des Etats-Unis. Les suivantes s'intéresseront à la mobilité en Finlande et au e-commerce au Royaume-Uni. L'Acsel prévoit enfin d'organiser un rendez-vous régulier alliant networking et retours d'expérience sur un sujet.

Vous trouverez le nouveau site de l'Acsel, l’Association de l’économie numérique à l'adresse suivante : 
http://s203343101.onlinehome.fr/acsel.asso.fr/

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article