Microsoft lance son propre e-commerce

Publié le par Grégory Bellemont

Le géant américain des logiciels a décodé de se lancer lui aussi dans l'e-commerce. Auparavant, Microsoft vendait déjà certains de ses logiciels sur des boutiques en ligne telles que buy.microsoftoffice.com ou encore shop.microsoft.com. Désormais, la firme américaines possède son propre e-commerce et propose l'ensemble de ses solutions en téléchargement.

Les clients anglais et allemands peuvent ainsi se procurer Windows Vista, Office, Works, Expression et Visual Studio, tandis que la version américaine propose un choix beaucoup plus large : en plus des logiciels Windows Server et System Center, sont soumis à la vente des produits grand public comme la console de jeux XBox, des jeux vidéo, le lecteur de musique Zune et des accessoires (souris, claviers, webcams). L'achat et la livraison sont entièrement gérés par l'éditeur.

Microsoft Store ne devrait toutefois pas offrir des prix casser afin de ne pas concurrencer son réseau de revendeurs.

L'intérêt du commerce en ligne est donc de pouvoir proposer les solutions en accès immédiat grâce au téléchargement.

"Il s'agit, d'une part, d'offrir un guichet unique pour l'ensemble de nos produits, explique le responsable du Store français. Jusqu'alors, nous vendions certains de nos logiciels sur des sites distincts comme Marketplace, Officepourlesetudiants.fr, etc. Nous unifions nos points de vente spécifiques dans une approche globale. D'autre part, nous offrons une fonction qui n'existe pas ailleurs en permettant à nos clients de télécharger nos logiciels. Ainsi, ils ont un accès immédiat à la technologie, bien qu'ils puissent toujours commander un DVD d'installation. On peut enfin expliquer l'ouverture des ces Stores par le fait qu'une petite partie de nos clients est davantage rassurée en achetant chez nous plutôt que chez nos revendeurs."

Les consommateurs français n'auront pas à attendre longtemps avant de découvrir la version du Microsoft Store adapté à l'Hexagone. "Nous n'avons pas encore de date précise à communiquer, indique Franck Halmaert, responsable du Microsoft Store français, mais ce n'est qu'une question de semaines."

Si toutes les e-boutiques ouvertes par l'éditeur ne proposent pas les mêmes produits, Microsoft s'oriente vers une harmonisation du contenu. "Une seule équipe, à Redmond, s'occupe de toutes les boutiques, c'est un projet global, la plateforme est la même pour l'ensemble des pays. On va donc faire des choix identiques, en tenant néanmoins compte des particularités locales", précise Franck Halmaert.

Publié dans Actualité

Commenter cet article