Record de visites à l'ouverture des soldes

Publié le par Grégory Bellemont

Comme je vous l'avais déjà présenté dans un article précédent, les soldes existent également sur la Toile. Et sur Internet aussi, l'ouverture des soldes signifie une affluence énorme. Toutefois, sur un e-commerce, on ne doit pas jouer des coudes et l'on ne fait pas face aux piétinements que l'on doit subir dans les magasins, pour pouvoir profiter des démarques.
Mercredi, tous comme dans les magasins traditionnels, les e-commerçants on fait flace à un afflux important de visite. Ce nombre de visites sur les sites de commerce en ligne a battu des records. Les internautes ont attendu 8h, l'heure légale d'ouverture des soldes. "Les internautes ont attendu le signal de départ avec impatience et se sont précipités sur le site dès la première heure. Au premier jour des soldes, entre 8 h 00 et 9 h 00, le site a enregistré 85 % d'augmentation du nombre de visites des internautes par rapport au trafic de la veille. Cet afflux massif s'explique en partie grâce au nombre très conséquent de produits bradés dès le premier jour", se réjouit Corinne Lejbowicz, pdg de leguide.com.
En cette période de froid assez exceptionnel, les soldes sur Internet présentaient un atout majeur puisqu'il ne fallait pas attendre dans le froid pour pouvoir profiter des offres de démarque.
Stéphane Treppoz, pdg de sarenza.com , le numéro un français des ventes de chaussures en ligne, acquiesce : "Avec 500.000 visiteurs uniques pour la seule journée d'hier, le site a clairement bénéficié du froid. Nous avons explosé le record. Jamais nous n'avions enregistré de tels chiffres. Un record qui a fait ramer le site pour la première fois depuis bien longtemps", déplore néanmoins Stéphane Treppoz.
Autre avantage indéniable des soldes sur la Toile est le fait qu'on ne doit pas faire face à la foule.
Un étude de Benchmark Group publiée la semaine dernière l'avait souligné. Les effets négatifs de la cohue profitent donc aux e-commerces.
"69 % des internautes choisissent de profiter des soldes sur Internet majoritairement pour éviter la foule dans les magasins mais aussi parce que les prix y sont plus avantageux." Pour Pierre Kosciusko-Morizet, le pdg de priceminister.com , cet avantage ne fait pas de doute. "Au-delà du fait que les marronniers de consommation que sont Noël et les soldes se répercutent de plus en plus sur Internet et que le problème du pouvoir d'achat fait reposer beaucoup d'espoir sur les démarques d'hiver en ligne, il est clair que les deux millions de visiteurs pour la seule journée d'hier sont venus en partie pour éviter la pénibilité des soldes en magasin. En plus, sur Internet, les travailleurs n'ont pas besoin de poser une journée de RTT pour faire les soldes", explique-t-il.
Cette engouement pour les soldes en ligne était néanmoins prévisible, comme en témoignent les résultats des enquêtes dont je vous parlais dans mon précédent article.

Publié dans Actualité

Commenter cet article