60 heures d'indisponibilité du e-commerce belge à Noël

Publié le par Grégory Bellemont

Selon une étude d'InternetVista, société spécialisée dans le monitoring des applications Internet, les sites d'e-commerce belges ont perdu près de deux jours et demi de vente durant les fêtes de fin d'année à cause d'un mauvais fonctionnement de leur serveur. Certains sites ont dès lors été inaccessibles pour les internautes, ce qui a entraîné "une perte de chiffre d'affaires irrécupérable".

Entre le 1er décembre et le 8 janvier 2008, InternetVista a vérifié la disponibilité permanente de 23 sites belges de commerce électronique : Les 3 Suisses, eBay.be, Fnac.be, Delhaize Wine World, Neckermann, Vandenborre, Free Record Shop, Bivolino, Azur, Bongo, Gift.be, HCW, La Redoute, Mac Line, NetPrint, Unigro, Unikadoo, Weekendesk, HCW, Sherpa, Proxis, Photo Hall et ConsoleShop.

"Les sites avec le meilleur taux de disponibilité (100%) durant cette période sont ceux de Proxis, Mediadis, La Redoute et Neckermann. Dans le haut du classement, on identifie aussi la Fnac (99,9%), eBay (99,9%), Unigro (99,98%) ou Les 3 Suisses (99,95%)", note InternetVista dans un communiqué.

En revanche, d'autres sites ont affiché de lourdes défaillances comme Free Record Shop (22 heures hors service), Photo Hall (21h) ou Delhaize Wine World (8h)

“Le site de Free Record Shop a enregistré notamment plus de 8h30 d’indisponibilité cumulée entre le 17 et le 19 décembre, c’est-à-dire une période critique juste avant Noël, détaille Cédric Braem, Managing Director d’InternetVista. De son côté, Photo Hall a connu deux pannes majeures les 8 et 19 décembre. Enfin, Delhaize Wine World a subi une défaillance de 7 heures cumulées les 6 et 7 décembre.”

“Globalement, les résultats sont inférieurs à ceux de la même étude que nous avions réalisée l’année dernière, observe Cédric Braem. L’indisponibilité totale avait alors atteint 32 heures. Seuls quelques entreprises comme Les 3 Suisses ou Weekend Desk / Bongo ont réellement amélioré leur score par rapport à l’an passé. D’une façon générale, on constate que les sites belges d’e-commerce ont éprouvé du mal à gérer l’afflux de trafic entre le 19 et le 20 décembre, probablement lorsque les internautes ont effectué leurs achats de dernière minute avant le réveillon. Durant ces deux journées, le taux de disponibilité est parfois tombé à 80% sur certains sites, ce qui signifie moins d’audience et donc du chiffre d’affaires irrémédiablement perdu...”

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article