eBay aussi ressent la crise et pourrait se séparer de Skype

Publié le par Grégory Bellemont

Le célebre site aux enchères, eBay a publié ce 21 janvier les chiffres pour l'exercice 2008. Ceux-ci font état d'une diminution du bénéfice de 31% pour le quatrième trimestre 2008, avec un chiffre d'affaires de 367 millions de dollars (soit 284 millions d'euros), tandis que celui de 2007 s'élevait à 531 millions de dollars (soit 411 millions d'euros). Il s'agit de la première diminution du chiffre d'affaires depuis la création d'eBay en 1995.
La société interprète ce déclin comme une conséquence de la crise économique et de la baisse du dollar. La chute de l'audience d'eBay, de - 4 % en décembre, témoigne de la demande moins importante de la part des consommateurs. Un autre facteur avancé par John Donahoe, PDG du site d'enchères, l'absence cette année pour
Noël de cadeaux dont on ne peut se passer, contrairement aux années précédentes.
Paypal et Skype, qui font partie du même groupe qu'eBay, affichent quant à eux des chiffres en progression avec une augmentation de 11% pour la solution de paiement, soit 623 millions de dollars (482 millions d'euros) tandis que la téléphonie de Skype a enregistré une hausse de 26% de son chiffre d'affaire avec 145 millions de dollars (112 millions d'euros).
Si l'on considère le détail, la branche e-commerce d'eBay, incluant notamment eBay, Shopping.com, StubHub et Kijiji a vu son chiffre d'affaires diminué de 16%, s'élevant à près de 1,27 milliard de dollars (983 millions d'euros).
Les enchères ne représentent toutefois plus que 51 % de ces ventes, qui proviennent maintenant à 49 % de ventes à prix fixes. Ces dernières ont en effet régulièrement progressé au cours de l'année. D'après John Donahoe, ceci reflète l'évolution en cours chez eBay, qui travaille à réduire sa dépendance envers son activité d'enchères. La croissance s'y est effectivement considérablement effritée au profit des ventes à prix fixes et des activités n'appartenant pas au cœur de métier d'eBay telles que PayPal. "Ces changements ne donnent pas de résultats assez rapides, mais nous sommes sur le bon chemin", a-t-il précisé.
Par ailleurs, John Donahoe a laissé entendre qu'eBay pourrait se séparer de sa solution de téléphonie Skype. Lors d'une conférence avec des analystes la semaine dernière, le patron d'eBay a en effet reconnu que Skype constitue une activité "autonome" et que les synergies entre son outil de communication, acquis en 2005 pour plus de trois milliards d'euros, et le portail d'enchères sont "minimes".
En avril 2008, le PDG d'eBay avait déjà alimenté les rumeurs en annonçant qu'il se donnait jusqu'à la fin de l'année pour trouver des synergies entre Skype et le site d'enchères, faute de quoi il envisageait une possible revente début 2009. Interrogés par le "Times", plusieurs analystes s'accordent à dire qu'eBay n'aurait effectivement pas de remords à se séparer de Skype, si un acquéreur était prêt à en donner un bon prix.
Une rumeur renforcée par les résultats décevant d'eBay que Skype et Paypal ne parviennent pas à compenser.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article