La Fnac et Conforama sont à vendre

Publié le par Grégory Bellemont

Selon une information parue dans le Wall Street Journal et relayée par le quotidien Libération, François Pinault, PDG du groupe français de distribution de luxe voudrait se séparer de la Fnac et de Conforama afin de se recentrer dans le luxe.
Celui-ci n'en fait pas un mystère et déclare même "le plus tôt serait le mieux".
Le PDG de PPR souhaiterait se recentrer dans le luxe afin de devenir l'un des géants de ce secteur. C'est ce qu'il a déclaré dans le Wall Street Journal ce mardi. François Pinault ne précise toutefois pas d'échéance : "à court terme, il n'y a pas de processus de cession de ces enseignes qui soit engagé".
En ce qui concerne la Fnac et Conforama, enseignes uniquement présentes en Europe, Pinault a affirmé disposer d'une liste d'une vingtaine d'acheteurs potentiels mais n'a pas dévoilé leur nom. Toutefois, il n'exclut pas de les mettre sur le marché, comme il l'a déjà fait la semaine dernière pour sa filiale CFAO, leader dans la distribution automobile et pharmaceutique en Afrique.
Cette fusion devrait rapporter entre 4 et 5,9 milliards de dollars au groupe PPR. Pour son PDG, cet argent devrait être remployé pour l'acquisition de filiales spécialisées dans les accessoires de luxe, afin de créer une unité de grande consommation dans le secteur reflétant davantage ses marques de luxe, comme Gucci.
Il a déjà, dans cette optique, recensé une douzaine d'enseigne que le groupe français pourrait racheter.
D'autre part, PPR envisagerait également d'investir dans le sport, notamment la randonnée et le skateboard.
Toujours selon le Wall Street Journal, le secteur de la distribution a représenté plus de la moitié des 20 milliards de dollars de chiffre d'affaires du groupe en 2008. 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article