Les e-commerces britanniques plus accessibles

Publié le par Grégory Bellemont

Si la performance des sites d’e-commerce est en grande partie due à la stratégie mise en place et notamment aux actions marketing, l’aspect technique ne doit surtout pas être négligé. Celui-ci peut en effet fortement impacter la performance globale du site. AT Internet Institute vous livre ici un petit tour d’horizon du niveau de qualité d’accès aux sites d’e-commerce allemands, britanniques, espagnols et français.

Les sites d’e-commerce britanniques affichent un taux de disponibilité moyen plus élevé que les sites français, espagnols et allemands

Nous nous intéressons dans cette étude comparative à la qualité d’accès aux sites d’e-commerce allemands, britanniques, espagnols et français sur la période du 9 au 22 novembre 2009. Cette étude est réalisée à partir des données mesurées via la solution de supervision Observer d’AT Internet, permettant de mesurer la disponibilité et la performance des sites web.

Le premier graphique ci-dessous représente le taux de disponibilité moyen des sites d’e-commerce dans ces quatre pays du 9 au 22 novembre 2009, accompagné des valeurs minimum et maximum observées pour un site.

Ce sont les sites d’e-commerce britanniques qui affichent en moyenne le meilleur taux de disponibilité sur la période du 9 au 22 novembre 2009 : 99.57% des tests Observer n’ont pas rencontré d’erreurs lors de l’accès à un site. Suivent les sites d’e-commerce français (99.37%), espagnols (99.08%) et enfin allemands (98.90%).
Observer-201002-1 
 Nous analysons ensuite la performance serveur, c'est-à-dire le temps moyen de réception du 1er octet lorsque le site passe avec succès le test de disponibilité.

Cette fois-ci, ce sont les sites d’e-commerce allemands les mieux placés avec un temps moyen de réponse serveur de 371 ms. Alors que le temps moyen de réponse des sites espagnols n’est pas loin de faire le double (674 ms).
Observer-201002-2.png 
Enfin, la performance perçue par l’internaute représente le temps moyen de chargement de tous les objets affichés sur une page web. Et sur ce critère, ce sont les sites d’e-commerce français les plus efficaces avec un temps moyen de chargement de 3.402 secondes, suivi de près par les sites allemands (3.594 secondes), tandis que les sites espagnols sont une nouvelle fois à la traîne avec un temps moyen de 6.241 secondes.
Observer-201002-3.png
Dans chacun des 4 pays, le timeout est la principale source d’erreur à l’origine d’une indisponibilité des sites d’e-commerce
Le graphique ci-dessous présente le top 5 des erreurs rencontrées par pays lorsque les sites d’e-commerce sont indisponibles.
Ainsi, sur la période du 9 au 22 novembre 2009, la principale erreur provoquant une indisponibilité des sites d’e-commerce est la même dans les quatre pays : «timeout» (aucune réponse n’a été reçue pendant le délai défini pour la demande), avec des proportions qui varient d’un pays à l’autre :
Le « timeout » correspond en moyenne à 96.4% des erreurs en Allemagne,
à 83.4% des erreurs en Espagne,
à 76.7% des erreurs au Royaume-Uni,
et à 63.2% des erreurs en France.
En Allemagne, la seconde plus importante erreur est « internal server error » (erreur interne du serveur) avec une part de 2.3%, de même qu’au Royaume-Uni avec 14.8% des erreurs.
En Espagne, c’est l’erreur « name resolution failure » (le service de nom n’a pas pu résoudre le nom de l’hôte) qui arrive seconde avec une part de 7.3%, et en France il s’agit de « receive failure » (une réponse complète n’a pas été reçue du serveur distant) avec 13.8% des erreurs.Observer-201002-4.png
Pour un site web, et qui plus est un site d’e-commerce, il est fondamental de suivre les performances serveur afin de déceler les dysfonctionnements qui peuvent compromettre la qualité d’accès au site.
Les performances serveur vont en effet avoir un impact direct sur l’accessibilité, le confort de navigation, la bonne exécution des applications web et donc, au final, sur le taux de conversion.
L’analyse des performances d’un site ne peut donc être dissociée de l’analyse des performances serveur qui va permettre d’expliquer tout ou partie de certains problèmes rencontrés.

Méthodologie :

Cette étude est réalisée à partir des données mesurées par la solution Observer d’AT Internet. Observer est un service de supervision permettant d’assurer la surveillance d’un site web en temps réel. Grâce à des serveurs répartis sur plusieurs points géographiques, des robots simulent des visites d’internautes sur le site, et restituent un ensemble de données qualifiées.

Pour chaque pays (Allemagne, Espagne, France, Royaume-Uni), les tests ont été effectués depuis l’ensemble de nos robots présents dans le pays considéré.

Sites étudiés :

- Allemagne : Amazon, Apple, Brands 4 friends, Ciao, Dell, Neckermann, O2, Otto, Paul Direkt, Quelle, Shopping 24, Smatch, T online, Tchibo
- Espagne : Acuista, Apple store, Beep, Buy Vip, Casadellibro, Ciao, Dell, Dvdgo, EL Corte Ingles, Kelkoo, Mango, Onedirect, PC City, Pixmania, Privalia, Redcoon, Shopall, Soloprecios, Telefonica, Venca, Viajes El Corte Ingles, Zara Home
- France : 3 Suisses, Amazon, Carrefour (Ooshop), Cdiscount, ebay, Fnac, Kiabi.com, La Redoute, Pixmania, PriceMinister, Quelle, Rue du Commerce, Spartoo.com, Vente-privee.com
- Royaume-Uni : Aldo, Amazon, Argos, Asda direct, Asos, Aviva, B&Q, Churchill, Dabs.com, Dell, Dfs, Direct line, Dixons, ebay, Elephant.co.uk, Empiredirect, Glasses direct, Hmv.com, Ikea, JD, JJB sports, John Lewis, Kelkoo, M&S, Maplin, Next, Ocado, Pixmania, Play.com, Sainsbury's, Schuh, Specsavers, Sportshoes.com, Tesco, Tesco Direct, Ticketmaster, Topshop, Visions express

Lexique des types d’erreur :

- Connect failure : le service distant n’a pas pu être contacté au niveau du transport
- Internal servor error : erreur interne du serveur
- Name resolution failure : le service de nom n’a pas pu résoudre le nom de l’hôte
- Receive failure : une réponse complète n’a pas été reçue du serveur distant
- Service unavailable : service temporairement indisponible ou en maintenance
- Timeout : aucune réponse n’a été reçue pendant le délai défini pour la demande 

Article extrait du site d'AT Internet Institute

Publié dans Analyse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Doudoune 05/01/2011 09:23


Merci pour le partage, la prochaine fois il devrait rencontrer ces situations, la solution.