Les pure players ont la cote aux Etats-Unis

Publié le par Grégory Bellemont

e-commerce_usa.jpgPour l'année 2009, le commerce électronique américain a vu les pure-players manger des parts de marché des enseignes click-and-mortar. C'est ce qui découle des chiffres annoncés par Internet Retailer à qui 35% des 500 premiers sites commerçants américains ont déjà donné leur chiffre d'affaires de l'année 2009.
Le cabinet Internet Retailer, qui prépare actuellement l'édition 2010 de son "Top 500 Guide", a expliqué que les 175 sites qui lui ont déjà communiqué leurs chiffres ont totalisé pour 49,7 milliards de dollars de ventes sur la Toile, ce qui revient à une croissance de 13,8%.
D'autre part, les 99 pure-players qui ont déjà envoyé leur chiffre d'affaires ont, quant à eux, atteint 32,45 milliards de dollars, soit une hausse de 25,2%. Même en excluant Amazon des pure-players, les chiffres restent élevés avec une croissance de 17,6%, ce qui reste plus élevé que la moyenne des e-commerçants.
Amazon, a lui seul, a vu ses ventes croître de 27,9% en 2009 avec 24,51 milliards de dollars contre 19,17 milliards l'année précédente.
L'analyse des chiffres d'affaires de ces 99 pure players, 36 chaînes de distribution, 32 vépécistes et 8 marques et fabricants amène 'Internet Retailer" à trois conclusions supplémentaires. Même si peu de marques et fabricants encore ont communiqué leurs ventes en ligne pour 2009, ce groupe enregistrerait d'après les premières mesures une croissance de 12,7 %. Les ventes en ligne des chaînes de distribution reculeraient pour leur part de 3,7 % et celles des vépécistes de 2,6%.

(Source : Journal du Net

Publié dans Statistiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article