Malgré la crise, l'e-commerce se maintient au 1er semestre 2009

Publié le par Grégory Bellemont

La Fevad a publié début septembre son baromètre e-commerce pour le premier semestre 2009.
Malgré la mauvaise conjoncture, le marché du commerce électronique continue de croître. L’étude menée sur une base de plus de 50.000 sites indique une hausse des ventes de 25% par rapport au premier semestre de 2008. L’augmentation des ventes de 26% du premier trimestre s’est donc maintenue avec 25% de hausse au second trimestre.
Le total des ventes en ligne du premier semestre s’élevait à 11,3 milliards d’euros.
Un maintien du rythme devrait permettre d’atteindre les 25 milliards d’euros pour l’année 2009.
Si l’on compare le premier semestre 2009 avec le second semestre 2008, la hausse des ventes est de 2,5% alors que, l’augmentation de la consommation des ménages n’est que de 0,5%. Ce qui indique que le commerce électronique avance à un rythme 5 fois plus élevé que la consommation des ménages.

Cette croissance est engendrée par la hausse du nombre de sites de commerce électronique. Le nombre de sites marchands à progressé de 28% au premier semestre. On dénombrait au premier semestre 56.000 sites d’e-commerce contre 43.700 à la même période, l’année dernière. La barre des 60.000 sites devrait donc pouvoir être franchie avant la fin de l’année. Parmi les nouveaux sites marchands, on peut retrouver des enseignes physiques « brick-and-mortar » qui se lancent dans le « click-and-mortar » et participent ainsi au développement du commerce électronique.

Le développement continu du commerce électronique, c’est un moyen de répondre à la demande d’une clientèle de plus en plus portée vers l’e-commerce. Si la hausse avait été un peu freinée au premier trimestre, avec seulement 3%, elle a été relancée au deuxième trimestre avec 7% de nouveaux acheteurs.

SI le nombre de ventes et de consommateurs augmentent, il n’en est pas de même pour le montant moyen du panier qui, quant à lui, recule de 4% passant de 93 euros au premier semestre 2008 à 89 euros pour le premier semestre 2009.
Cependant, si le cyberconsommateur diminue son montant d’achat, il multiplie ceux-ci. Le nombre de transactions par carte a augmenté de 35%. Au total, 110 millions de transactions ont été enregistrées par les sites e-commerce. Comparées au nombre d’acheteurs, cela correspond à 5,7 opérations par cyberacheteur, soit près d’une transaction par mois.

Publié dans Statistiques

Commenter cet article