PriceMinister publie son bilan e-commerce 2009

Publié le par Grégory Bellemont

bilan-e-commerce-copie-1.jpgDans son bilan de l'e-commerce pour l'année 2009, PriceMinister souligne le contexte difficile et constate une pénétration accrue d'Internet au coeur des foyers et une conscience écologique des Français à la hausse.
Le site de commerce en ligne relève 5 enseignements majeurs de l'année 2009 :
  • Les consommateurs se convertissent plus vite à la vente pour arrondir leurs fins de mois
  • Le CtoC se propage à toutes les catégories de population et s’étend en régions
  • Economies et écologie font bon ménage
  • Une croissance plus forte du CtoC, avec un nouvel équilibre entre les catégories de produits
  • Une croissance forte en nombre de paniers et un panier moyen qui baisse, preuve de la rationalisation des comportements

Afin d'avoir des revenus supplémentaires, les internautes français vendent de plus en plus en ligne les objets dont ils n'ont plus usage. Le marché d'occasion développe ce comportement malin et une consommation alternative. La crise qui a débuté en 2008 et toujours bien présente en 2009 a induit une progression de cette tendance à la vente entre particuliers, comme l'a relevé le sondage PriceMinister-La Poste-Opinion Way, présenté en novembre passé :

- 60 % des Français internautes ont acheté ou vendu au moins un produit sur Internet au cours des 12 derniers mois en 2009, contre 56 % en 2008.

- Pour la vente, Internet a supplanté les vide-greniers, passant de 25 à 36 % entre 2008 et 2009, alors que la part des vide-greniers a diminué de 32 à 27 %. La dimension universelle du Web (canal disponible partout, à tout moment et accès à des millions d’acheteurs à distance), a su séduire massivement les consommateurs, les transformant en « consommacteurs » et en « consovendeurs ».

-  Parmi les avantages perçus du CtoC, celui de la possibilité d’augmenter ses revenus en revendant ses produits croit régulièrement depuis deux ans, progressant d’année en année : 21 % en 2007, 27 % en 2008 et 30 % en 2009.

- La proportion du nombre de vendeurs sur PriceMinister a augmenté passant de 1 acheteur sur 4 en 2008 à 1 acheteur sur 3 en 2009.

D'autre part, le site d'e-commerce a pu également constater durant l'année 2009, une diversification des consommateurs. Les femmes représentaient 46% des consommateurs contre 39% en 2008. Les provinciaux également se tournent un peu plus aussi vers le commerce électronique avec 78% contre 72% l'année précédente. Enfin, en ce qui concerne les tranches d'âge, les "anciens" aussi se familiarisent à l'achat en ligne avec 17% de 50 à 65 ans en 2009 contre 10% pour 2008.

PriceMinister relève aussi que l'écologie joue un rôle dans l'accroissement du commerce par Internet. La revente permet de donner une seconde vie aux objets et permet d'éviter de les jeter. Parmi les avantages de l'achat-vente entre internautes, quasi la moitié des Français interrogés (49%) mettent en première position le souci d'écologie, qui permet d'éviter d'éviter le gaspillage en "recyclant" la vie des objets.

Parallèle intéressant : alors que selon le bilan e-commerce 2009 de la Fevad, la croissance moyenne en chiffre d’affaires des sites Internet en France a été de 8%, celle de PriceMinister s’élève à 25%.
Le marché de l’Achat-Vente entre particuliers et/ou de professionnels a beaucoup évolué en 2009. Certaines rubriques de PriceMinister sont de véritables relais de croissance,notamment la mode (+80% en 2009) ou les livres (+ 50% en 2009), ainsi que les articles de sport (+60%).

« L’objectif principal de PriceMinister en 2010 est de devenir rapidement n°1 des sites de e-commerce en audience » déclare Pierre Kosciusko-Morizet, Président Cofondateur de PriceMinister, « Par ailleurs nous souhaitons accélérer le développement de la plateforme PriceMinister à l’international et renforcer le position des filiales du groupe sur le marché français, A Vendre à Louer et VoyagerMoinsCher ».
 
 

Publié dans Statistiques

Commenter cet article

Rémi Gonseau 16/02/2010 09:54


Ah, le premier lien est brisé, il y a une parenthèse en trop ;)


Grégory Bellemont 16/02/2010 13:14


Voilà qui est corrigé !