Le baromètre "Noël d'occasion" de PriceMinister

Publié le par Grégory Bellemont

PriceMinister a publié son baromètre "Noël d'occasion", qui analyse le comportement des Français envers les cadeaux d'occasion. Après avoir constaté la progression des cadeaux d’occasion, le site d'achat-vente revient en détail sur le phénomène au travers de ce baromètre.
Les premières constatations sont que les français ont été davantage satisfaits par leurs cadeaux en 2008 qu'en 2007 et goûtent à nouveau au plaisir d'offrir, cette année.
L'année dernière, 25% des gens ont été moyennement contents de leurs cadeaux, tandis que 13,6% des Français ne reçoivent pas de cadeaux à Noël !
Le nombre de personnes interrogées qui offre des cadeaux "plutôt par plaisir" avait augmenté en 2008 avec 54,9% contre 37% en 2007. En moyenne, chaque Français se prépare à offrir des cadeaux à plus de 7 personnes et à en recevoir de la part de 4 personnes.

En ce qui concerne l'organisation et la prévoyance, rien de très étonnant : les femmes sont mieux organisées que les hommes.
Les hommes sont des spécialistes de l’achat de dernière minute (plus de 1 sur 4 achètent à la dernière minute). Les femmes sont beaucoup mieux organisées (elles sont seulement 15 % à acheter au dernier moment et près de 40 % à avoir déjà commencé à faire leurs achats).

La tendance de l’année, détectée par PriceMinister dans son Baromètre, est l'émergence du cadeau malin, moins cher mais plus personnalisé pour faire vraiment plaisir : si aujourd’hui les Français ont moins d’argent, ils compensent en réfléchissant plus pour faire des cadeaux malins, rares, introuvables ailleurs que sur Internet, et souvent recherchés depuis longtemps par leur destinataire. Des cadeaux qu’on ne peut trouver que d’occasion, ce qui contribue encore à répandre le phénomène.

Le budget cadeaux des Français est en baisse en 2009, mais le nombre de cadeaux est stable :
Près de 6 personnes interrogées sur 10 ont l’intention de dépenser moins pour leurs cadeaux de Noël cette année, mais dans le même temps, une même proportion n’envisage pas offrir moins de cadeaux (et 20,6 % dit ne pas encore savoir).

Offrir un cadeau d’occasion c’est choisir d’être malin en temps de crise :
61,9 % des sondés pensent qu’il vaut mieux offrir des cadeaux d’occasion plutôt que d’offrir moins de cadeaux.
Selon PriceMinister, le cadeau d’occasion permet :
  • de trouver la perle rare, introuvable partout ailleurs pour près de 8 personnes sur 10,
  • d'offrir des articles de collection pour plus de 3 personnes sur 4,
  • d’éviter le gaspillage pour 63,5 %,
  • d’offrir plus de cadeaux quand on a un budget serré pour 1 personne sur 2 interrogées,
  • d’être malin et éco responsable (pour 31 % et 22 % des personnes interrogées),
  • d’être solidaire en temps de crise,
  • de faire face à la réalité économique.
Recevoir un cadeau d’occasion : les Français sont de plus en plus ouverts à cette idée :
  • Recevoir un cadeau d’occasion est encore mieux accepté (85 %) que d’en offrir (75 %)
  • Quand on se concentre sur les inconditionnels du cadeau d’occasion, on note une différence entre les hommes (26,5 %) et les femmes (19,9 %) d’une façon générale.
  • Les femmes se différencient des hommes par leur plus grande sensibilité à l’état du produit : elles sont 59,8 % à être prêtes à recevoir un cadeau d’occasion uniquement s’ils sont comme neufs ou en excellent état (vs 52,7 % pour les hommes).
  • Les jeunes sont toujours moins gênés que leurs aînés à l’idée de recevoir des cadeaux d’occasion (5,3 % des moins de 18 ans contre 23,8 % des plus de 55 ans).
Internet s’affirme comme l’outil incontournable pour trouver et acheter des cadeaux à Noël :
  • 98,8 % des internautes interrogés utilisent Internet pour trouver des idées cadeaux, se renseigner…
  • 88,9 % pour comparer les prix,
  • Pour faire leurs achats de Noël : 88,6 % en 2009, en croissance de 5 % par rapport à 2008.
« Chaque année les Français font preuve d’un peu plus d’ingéniosité pour faire face à la crise et conserver l’esprit de Noël. » déclare Pierre KOSCIUSKO-MORIZET, Président Cofondateur de PriceMinister, « Ils ont trouvé comment offrir ou recevoir un cadeau, même avec moins de moyens, peut aujourd’hui encore être synonyme de plaisir : plaisir de recevoir mais aussi plaisir d’offrir le bon cadeau d’occasion à la bonne personne. »
Dans quelques jours, PriceMinister dévoilera la seconde partie de cette étude, sur les internautes qui revendent leurs cadeaux après Noël, une tendance initiée par PriceMinister il y a 7 ans et qui s’est fortement répandue depuis… 

L'étude a été réalisée par Vovici pour PriceMinister. 967 internautes français ont été interrogés.


(Source :
PriceMinister
 

Publié dans Statistiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article