Les widgets, nouvel outil marketing de l'e-commerce

Publié le par Grégory Bellemont

L'Internet, et en particulier le secteur de l'e-commerce, est sans cesse en évolution, avec un renouvellement permanent des technologies. Les e-commerçants se doivent donc de revoir sans cesse leurs stratégies afin d'innover pour intéresser la clientèle. Un nouvel outil fait son apparition dans le commerce électronique : le widget.
Qu'est-ce qu'un widget ? Les utilisateurs de Windows Vista connaissent déjà ce type d'outil qui consiste en un module présent sur le desktop mais totalement indépendant.
Dans le cadre de l'e-commerce, cet outil est utilisé afin d'être présent en permanence chez le consommateur qui se voit ainsi informé en direct des nouvelles ventes ou des promotions.
Le site
Vente-privee.com a ainsi lancé son widget en juin dernier. Un succès puisque celui-ci a déjà été téléchargé plus de 100.000 fois depuis son lancement. Ce petit outil, nommé vpbubble, se présente sous la forme d'une petite bulle rose qui s'installe sur le bureau de Windows. Celle-ci se déploie au passage de la souris et permet dès lors à l'utilisateur de ne plus devoir ouvrir son navigateur internet pour disposer de certaines informations telles que des alertes concernant les ventes qui vont bientôt démarrer, le panorama des ventes en cours, l'état des différentes commandes de l'utilisateur, etc. D'un seul clic, le consommateur peut ainsi ouvrir son navigateur internet et réaliser son achat en ligne.
Ce widget a été réalisé par Nosibay, une petite start-up démarrée en 2004 spécialisée dans le développement de ce type d'outils. "Cette façon de toucher les clients est bien plus directe et efficace qu'un e-mail envoyé trois jours avant le démarrage d'une vente. Aujourd'hui, les gens reçoivent trop d'e-mails et n'ont pas le temps de les traiter", explique Laurent Taton, fondateur de Nosibay. Vente-privee n'est pas le coup d'essai de la petite start-up. Elle revendique en effet un liste impressionante de sites ayant fait appel à ses services : le site Shopping.com, filiale d'e-Bay, les 3 Suisses, le site de commerce en ligne C-Discount,...
Les widgets ne sont pas l'apanage de l'e-commerce puisque d'autres secteurs d'activités pensent à se munir de ce nouvel outil. Ainsi, le site d'information "Les Echos" s'apprête à lancer son widget qui permettrait de présenter les informations en direct à ses lecteurs.
D'autres domaines s'intéressent aussi à des widgets quelque peu différents puisqu'ils ne s'installent pas sur le bureau de Windows mais dans des plateformes communautaires telles que Facebook, MySpace, NetVibes, iGoogle,... C'est le cas par exemple de Cetelem qui propose un widget permettant de calculer les mensualités et la durée d'un crédit à la consommation. "
L'approche communautaire est une approche en deux temps : dans un premier temps, pénétrer l'espace personnel du client potentiel sur son site communautaire préféré, et, dans un deuxième temps, atterrir sur son bureau Windows en proposant un widget avec des fonctions supplémentaires" , explique Laurent Taton.
Le widget peut même devenir lui-même un e-commerce à part entière ! C'est le cas 
de la société Pepitaqui propose une approche sensiblement différente avec son Pepita Store. Il s'agit en fait d'un petit composant réalisé en Flash et qui peut être intégré sur n'importe quel site Internet. Le cyberacheteur pourra réaliser son achat directement dans le widget et même réaliser son paiement de manière sécurisée. Toutefois, cette boutique est uniquement conçue pour commercialiser des produits au format numérique.
Tout éditeur de site Web qui désire implanter ce commerce dans son site devra juste recopier un code Flash et pourra ensuite personnaliser l'outil aux couleurs de son site. De plus, le webmaster a le choix entre le catalogue de produits fournis par Pepita Store ou peut charger lui-même son catalogue.
"Notre boutique est bien entendu disponible sur le site MySpace, mais ce n'est pas sa seule utilisation possible. Récemment, j'ai rencontré l'éditeur d'un blog pour les experts-comptables qui veut l'utiliser pour vendre son propre catalogue de documents comptables", explique Nicolas Stehle, fondateur de Pepita.
Pour tout achat réalisé par cet outil, Pepita touche bien entendu une commission, tout comme l'éditeur de celui-ci. 

Publié dans Outils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eddley 08/11/2008 20:22

Oui tres bonne info a quand sa vulgarisation pour les petits sites de e commerce.
http://www.eddley.com

mode-and-marques 29/09/2008 12:29

je trouve que ce blog est très instructif et je le recommande à tous ceux qui sont passionné de
e-commerce

Cordialement

http://www.mode-and-marques.com